Brioche hongroise
Hongrie

Marchés de Noël à Budapest

Marchés de Noël à Budapest

Nous avons eu un véritable coup de coeur pour la capitale hongroise aussi appelée « la perle du Danube ».
Budapest est une capitale très dynamique, agréable à vivre et riche en patrimoine historique.
Elle se visite très bien le temps d’un week end. A taille humaine, il est très facile de la visiter à pied ou d’emprunter les jolis tramways jaunes.

Suivez-moi trois jours à Budapest, entre visites culturelles, bains thermaux et bon restos.
Mais choisir Budapest pour un week end en décembre c’est aussi profiter des odeurs de cannelle sur les marchés de noël illuminés et de l’esprit de noël hongrois.

sapin de noel à Vorosmarty
Sapin de noël sur la place Vörösmarty

JOUR 1 : Le quartier juif de Pest, les marchés de noël et les rives du Danube

Samedi 1er décembre – 15h. On récupère les clés de notre appartement auprès de notre hôte airBnB. On découvre un joli appartement dans un bâtiment d’époque à l’allure très soviétique. Coursives, plafond de plusieurs mètres, tout est grand. Dans l’appartement, il faudra même enjamber la baignoire qui m’arrive au niveau des hanches. Le temps d’enfiler un bonnet et de rajouter des collants sous le jean, on est déjà dehors, impatients de découvrir la capitale hongroise.

stand du marché de noel sur la place vörösmarty

Marché de Noël sur la place Vörösmarty

On flâne dans le quartier juif en repérant plein de jolis restaurants pour le soir, puis on arrive sur la place Vörösmarty, où se tient le marché de noël principal de la ville. Pas très grand mais très joli, on se promène entre les petits chalets en goûtant les patisseries hongroises. A Budapest, le marché de noël est très réglementé, de ce fait on y trouve uniquement des produits provenant de Hongrie. Petits biscuits à la cannelle, boules en chocolat et patisseries juives aux pommes et aux dattes, il y en a pour tous les goûts !

On découvre les langos, sortes de crêpes épaisses frites et les Kürtõskalács,brioches tournées à la broche . Il s’agit d’un dessert typique de la cuisine hongroise à la texture semi briochée dont la pâte est parfumée délicatement à la fleur d’oranger et aux épices comme la cannelle. Le petit plus de ce gâteau qui a beaucoup de succès? La pâte briochée fondante contraste avec une légère croûte dorée cuite au feu de bois dans la tradition avant que le gâteau soit saupoudré de sucre, de cannelle ou de tout autre parfum. Il doit son nom à sa forme cylindrique rappelant une cheminée, ce qui lui a valu son nom.

Kürtõskalács budapest
Cuisson à la broche des Kürtõskalács
Brioche hongroise

La nuit tombe tôt, à 16h tout est illuminé, on rejoind les rives du Danube pour observer le Palais Royal de Buda illuminé. Il commence à faire très froid, on file se réchauffer dans le Starbucks situé sur les quais. On en profite pour chercher un opéra pour le soir. A Budapest, les concerts et opéras sont très bon marché et l’Opéra national a l’air magnifique. Hop, on valide nos billets sur l’application pour un opéra de Puccini, la fille du Far West. Et zut, tout est écrit en hongrois, on s’aperçoit qu’une fois les billets reçus dans la boîte mail que la pièce a lieu non pas dans le bel opéra rouge et or mais dans le bâtiment moderne Theatre Erkel.

Palais royal de Buda illuminé
Palais Royal de Buda
Palais royal de Budapest illuminé

JOUR 2 : Colline de Buda et thermes Széchenyi

On démarre la journée par un petit brunch chez Big Mama, dans le quartier juif. Aujourd’hui, on part en direction des rives du Danube pour traverser à pieds le fameux Pont des chaînes qui fut détruit et reconstruit plusieurs fois à l’identique au fil de l’Histoire.

street art dans les rues de Budapest
regarder le tramway à travers la vitre

 

 

 

De l’autre côté du pont, on arrive au pied de la colline de Buda, où un funiculaire en bois permet d’éviter les quelques marches. On monte à pieds afin de se réchauffer un peu. En haut, la vue sur Pest et le Parlement est splendide.

le pont des chaînes
Le Pont des Chaînes
le parlement de Budapest
Pest vue depuis la colline de Buda
le pont des chaînes
parlement de Budapest
Le Parlement vu depuis le Pont des Chaînes
façade de maison à Buda

On se promène dans les rues de Buda, les façades des maisons sont cossues et le quartier est très propre. On passe devant le Palais Royal où des petits groupes de gens essaient de faire rire les gardes immobiles.

Palais Royal de Buda
Palais Royal sur la colline de Buda

Un peu plus loin, on arrive à l’église saint Mathias, dont les toits colorés rappellent les hospices de Beaune en Bourgogne. Juste derrière se trouve le Bastion des pêcheurs, qu’on dirait tout droit sorti du jeu Marios Bros. L’hiver, on peut monter gratuitement se promener dans les coursives du bastion. La vue sur le Parlement en face et sur Buda est splendide.

église saint mayas à Buda
Eglise Saint Mathias et ses toits colorés
prendre en photo l'église saint matyas
vue sur Pest depuis le bastion des pecheurs
Le Bastion des Pêcheurs, vous ne trouvez pas qu’il a un petit air de donjon à princesse ?
statue du bastion des pêcheurs
vue sur le parlement de Budapest
église saint Mathyas à budapest
bastion des pêcheurs
bastion des pecheurs

On a déjeuné au restaurant du Bastion des pêcheurs, dont la salle vitrée offre une vue sur les rives du Danube et sur le Parlement. C’est l’occasion de regoûter le goulash hongrois. Retrouvez la recette dans cet article !

En milieu d’après-midi, on décide d’aller se reposer un peu dans un des thermes de la ville. Hésitant entre les thermes Géllert et les thermes Széchenyi, on a opté pour Széchényi car ce sont les seuls dont tous les bassins sont mixtes. On traverse à nouveau le Pont des Chaînes jusqu’au marché de noël de Vörösmarty en passant par la grande roue. Depuis Vörösmarty, on prend le métro jusqu’au parc Varosliget. Le métro de Budapest est tout mignon, les stations sont minuscules, très propres. La plupart des rames sont anciennes et ont gardé leur charme. Par contre, l’ouverture des portes est extrêmement courte, attention de ne pas se faire couper en deux !

thermes széchenyi batiment

Les bains Széchenyi sont les plus grands thermes d’Europe. Ils possèdent 15 piscines, 3 grandes en plein air et 12 petites à l’intérieur du complexe. Dans le complexe intérieur, on trouve divers saunas et salles de massages.

Les Bains Széchenyi possèdent 15 piscines, 3 grandes en plein air et 12 petites à l’intérieur du complexe. Dans le complexe intérieur, on trouve divers saunas et salles de massages.

Les piscines les plus impressionnantes sont celles qui se trouvent à l’extérieur. Se détendre dans un bassin avec de l’eau à 37ºC lorsqu’il gêle dehors est vraiment le pied. Malgré que les thermes soient très beaux de l’extérieur, l’intérieur comporte quelques colonnes mais rien de bien spectaculaire. J’avoue avoir été un peu déçue des bains Széchenyi. Les bassins extérieurs étaient extrêmement surpeuplés, une femme s’est même assise sur moi sans gêne dans le jacuzzi tellement il y avait de monde. Les bassins intérieurs étaient également noirs de monde et le bruit résonnant était vraiment désagréable. Après avoir adoré le calme et la beauté du Blue lagoon en Islande (article ici), on est peut-être devenus trop exigents…

thermes széchenyi
Héhé on est pas tout seuls !

On termine la soirée dans le très bon restaurant Koleves dans le quartier juif.

JOUR 3 : Pest, balade sur les rives du Danube et soirée dans un ruin pub

Shopping aux halles centrales

Aujourd’hui, la météo n’est pas au beau fixe. Nous avons prévu de visiter le musée de la Terreur puis le Parlement. Mais avant, on part en direction des halles centrales pour faire quelques petits achats souvenir et manger un morceau. Si vous voulez ramener du paprika fumé, spécialité hongroise c’est ici qu’il faut venir !

Les halles centrales

On monte dans le tram et on en profite pour passer entre les gouttes de pluie. Le musée de la Terreur étant finalement fermé, on file directement au Parlement. Toutes les visites sont complètes, on se contentera donc de l’admirer de l’extérieur et de trouver un petit resto à proximité.

Tram sur les rives du Danube
Tramway sur les rives du Danube

Le Parlement de Budapest

Parlement de Budapest
Le Parlement de Budapest
Parlement de Budapest
La place du parlement
les soldats sur la place du parlement à Budapest
lapidarium de Budapest

Le mémorial des « Chaussures au bord du Danube »

Sur le quai du Danube quelques mètres avant d’arriver au Parlement de Budapest, entre le pont des Chaînes et le pont Marguerite,  se trouve une sculpture de 60 paires de bottes et de chaussures en bronze. Elles symbolisent les milliers de Juifs qui furent regroupés en toute hâte, fusillés et jetés dans le Danube en 1945 par les Nazis et les fascistes hongrois. 

Pourquoi ces chaussures ? Des centaines de juifs avaient été alignés sur la rive du Danube. Avant de les fusiller, leurs bourreaux leur avaient ordonné de retirer leurs chaussures. Les corps sans vie tombèrent dans le Danube et  furent emportés par  le fleuve. Aujourd’hui, les passants déposent des fleurs dans les chaussures et des petits mots. Ce mémorial remue et y aller un jour de pluie encore plus.

le mémorial des « Chaussures au bord du Danube »

Sur la place Vörösmarty où se tient le marché de noël, nous avions repéré le joli café Gerbeaud, dont la file d’attente ne désemplit pas quelque-soit l’heure. On arrive à se trouver une table dans ce bel établissement à la déco d’époque et proposant des gâteaux qui font envie.

façade du café Gerbaud
déco intérieure du café Gerbeaud

Le passage Gozdu dans l’ancien ghetto juif

Si vous cherchez où manger en soirée, on vous conseille de vous rendre dans le passage Gozdu. Il s’agit d’un passage illuminé situé dans les bâtiments de l’ancien ghetto. Le lieu est chargé d’histoire et il est devenu maintenant un endroit tendance où les nombreux restaurants et bar d’ambiance sont pleins tous les soirs.

passage gozdu
Entrée du passage Gozdu dans le quartier juif

Szimpla Kert, le ruin pub le plus célèbre de Budapest

Notre appartement airBnb était à 50m du ruin pub Szimpla Kert. Endroit déjanté à la déco surprenante, c’est vraiment un endroit à découvrir à Budapest. Retrouvez mon article sur ce lieu immanquable ici.

déco intérieure du szimpla kert
Entrée du Szimpla Kert

 

Ce qu’on a aimé à Budapest : nos 10 raisons de s’envoler pour Budapest !

Ville à la fois jolie, pas chère et qui bouge : Budapest réunit les 3 à la fois ! Et elle n’est qu’à 2h de chez nous.

La vie à Budapest n’est vraiment pas chère : C’est l’occasion de tester les nombreux restaurants de la ville, à tous les repas et à toute heure ! Avis aux foodies, Budapest offre un condensé de cuisine hongroise, cuisines du monde, vegan, sans gluten, carnivore…il y en a vraiment pour tous les goûts et les serveurs hongrois sont toujours sympas ! Pour avoir une idée, la pinte de bière est à 2 euros et l’addition pour 2 dans les jolis restaurants du quartier juif dépasse rarement 30 euros (entrée, plat, dessert, apéro compris !).

Les ruin bars, là où tu voudras passer toutes tes soirées. C’est LE concept que l’on ne trouve pour le moment qu’à Budapest. Les ruin bars sont un mix de pub, galerie d’art, concept store, aménagés dans les anciens bâtiments abandonnés, la plupart situés dans l’ancien ghetto juif de la ville. Aménagés avec un peu n’importe quoi mais surtout du matériel de récup, l’ambiance y est vraiment cool.

La population est jeune, la ville est animée tous les soirs. Un peu trop même car le prix de la pinte de bière y est dérisoire.

Il y a des thermes d’eau chaude dans toute la ville. A choisir entre Prague, Berlin ou Budapest pour un petit week end en hiver, les thermes de Budapest sont la cerise sur le gâteau ! Se délasser dans les nombreux bassins de 8° à 40° en plein hiver après avoir apenté les rues dans le froid est un vrai plus !

La nourriture est copieuse et bonne. De tous les restaurants que nous avons testé, nous avons tout apprécié ! Vive le paprika.

On trouve des patisseries juives à tous les coins de rue et encore plus sur les marchés de Noël.

Il y a de nombreux parcs et espaces verts (colline de Buda, Parc Varosliget, île Ste Marguerite, Mont Géllert…).

De très beaux monuments qui rappellent le lourd passé de la ville.

Les nombreux marchés de noël typiquesdisséminés dans toute la ville. Ambiance de noël magique !


Informations pratiques

Arrivée depuis l’aéroport

Depuis Marseille, il y a 2h de vol. L’aéroport est situé à environ 40 min de bus du centre ville, qui s’avère un moyen peu cher et rapide pour rejoindre le centre ville. Les tickets s’achètent sur les bornes automatiques situées au niveau de la sortie et des taxis.

le bus 100E : acheter un ticket « shuttle » aux bornes situées devant l’arrêt du bus (600ft soit 2 euros). Le bus dessert deux arrêts au centre ville. Le terminus est ASTORIA.

le bus 200E : acheter un ticket simple aux bornes

Comment se repérer dans la ville ?

Budapest est composée de deux villes Buda et Pest, séparées par le Danube. Pest est le centre ville animé tandis que Buda est plus arborée et domine Pest. Située sur une colline, Buda abrite des quartiers résidentiels plus cossus, et quelques monuments connus de Budapest tels que le château de Buda, le Mont Gellert, le bastion des pêcheurs et l’Eglise St Mathias.

plan des lieux touristiques à voir à bnudapest

Où loger à Budapest ?

Il est toujours difficile de savoir où réserver son hôtel dans une ville que l’on ne connaît pas. A Budapest, optez sans aucune hésitation pour Pest, dans le quartier juif (7ème arrondissement) et plus précisément aux alentours de la grande synagogue (secteur encadré sur la carte). C’est un secteur qui regorge de petits restaurants adorables et c’est aussi ici que vous trouverez les ruin pubs, où vous adorerez passer vos soirées ! C’est également dans ce quartier que se situait notre Airbnb et on vous recommande chaudement de chercher vous aussi votre logement dans ce coin si vous allez à Budapest, car vous aurez tous les restaurants, cafés et bars à côté, et le reste de la ville est accessible à pied.

Depuis la synagogue, vous ne serez qu’à 10 min à pieds des principaux marchés de Noël, et à 15min des rives du Danube et du pont des chaînes.

Appartement Air Bnb Shallot Studio  Situation idéale pour ce joli appartement situé dans un vieux bâtiment d’époque. L’appartement est situé au fond d’une cour, au calme. Situé à 50m du Simpla Kert, le plus connu des ruin bars, d’un petit food court en plein air et de tous les restaurants.

Où manger ?

La majorité des adresses gourmandes où nous avons été sont situées dans le quartier juif, le quartier assez jeune et branché de Budapest, car il regorge de bonnes adresses à chaque coin de rue. Un paradis pour les foodies ! De très nombreux restaurants proposaient des plats vegan ou sans gluten, c’est quasiment toujours indiqué par des pictogrammes sur les cartes des restaurants.

Bonnes adresses où manger :
Koleves (Kazinczy utca 41, Budapest)
Excellent restaurant proposant certains plats vegan ou sans gluten. Les plats sont très bien présentés et copieux.
Restaurant du bastion des pêcheurs

goulash et plats hongrois

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :