Les Cyclades : 3 jours dans les villages de Santorin

Publié sur Situation :

Juin 2021. On s’envole à la découverte des Cyclades en pleine période post covid. C’est de nuit que l’on découvre Santorin, la plus célèbre des îles grecques, quand on atterrit à un peu plus de 23h dans ce petit aéroport déjà pittoresque. Un saut dans un taxi plus tard, on arrive à Imerovigli, là où même de nuit, on est impressionnés par la vue vertigineuse que l’on a devant nous sur les fameux villages blancs de Santorin.

Les lumières et le bleu des petites piscines éclairées et cette vue sur Oia en face. On est déjà conquis. Nous passerons nos trois prochaines nuits dans le bel hôtel Andromeda Villas & spa resort avec l’impression d’y être seuls au monde.

Dès le lendemain matin, on réserve un quad auprès de la réception qu’on nous livre 5 minutes après devant l’hôtel. C’est parti pour la découverte de l’île et de ses petits recoins cachés.


santorin de nuit

LES VILLAGES DE SANTORIN

Oia, la carte postale de l’île

On prend la route vers l’Est, direction la belle Oìa. Personne dans les ruelles, on flâne en savourant cette liberté retrouvée et ce premier voyage après confinement. Il y a très peu de monde, on ne sait pas trop si c’est dû à la pandémie où à l’heure matinale. Il est 11h et Oia est déserte.

Le charme opère. Les maisons blanches, les moulins, les toits bleus et les bougainvillées qui croulent sous leurs bractées colorées. Et ce bleu. La carte postale est sous nos yeux. Oia est sublime. Dès que l’on s’éloigne de l’axe principal où se concentrent les boutiques touristiques, on passe de ruelle en ruelle. Oìa est posée sur le rocher, à l’extrémité de l’île. D’un côté, les hôtels s’alignent tout le long de la caldeira, accrochés à ces falaises vertigineuses qui forment les bords du volcan. De l’autre côté, pas de falaises, le relief descend doucement vers la mer où tous les regards se tournent le soir pour savourer le magnifique coucher de soleil légendaire de Santorin.

On fait quand même assez vite le tour d’Oia. La plupart des petites maisons blanches sont des hôtels de luxe ou des chambres d’hôtes, on sent que le tourisme est à son apogée ici. D’ailleurs, les tarifs des restaurants s’en ressentent.

balade dans les rues de Oia à Santorin
Balade sur les hauteurs de Oìa
les moulins de Oìa sur l'île de Santorin
Les moulins blancs de Oìa
restaurant à santorin
rues blanches de oia
porte bleue à Santorin
Maison Blanche et bleue à santorin
fleurs roses
rue de santorin
rue d'emporio

Voir le coucher de soleil à Santorin

Le soleil se couchant derrière Oia, nous voilà partis en quad pour admirer le fameux et mythique coucher de soleil sur Santorin. Bien qu’il y ait très peu de touristes en journée à Oia en cette période post covid, le soir c’est tout autre chose. Des milliers de personne s’agglutinent dans les ruelles du petit village et jouent des coudes pour avoir la meilleure place, alors on a trouvé nous aussi notre petit coin tranquille. On a enjambé un petit portillon et grimpé sur un toit juste à côté d’un moulin. A cet instant, on était les rois du monde.

village pittoresque de santorin
coucher de soleil sur les moulins de oia
moulins de santorin
coucher de soleil dans le village de oia
coucher de soleil aux moulin de oia
sunset à santorin

Pyrgos

On reprend la route vers le centre de l’île où un village perché attire notre attention. Nous voilà arrivés à Pyrgos. Ce village tout blanc est totalement désert, parfait pour une petite balade dans les ruelles qui montent.

Fira : le village de Santorin le plus animé

Fira est au centre de l’île, dans l’anse de la caldeira. Elle ressemble un peu à Oia mais en plus animée et moins jolie. Les ruelles du centre sont une succession de restaurants où les rabatteurs tentent d’accrocher leurs clients. Ce qu’on a trouvé sympa, c’est la longue promenade qui partait de notre hôtel à Imerovigli jusqu’à Fira. La vue sur la caldeira y est superbe. Les points de vue se succèdent, toujours plus beaux les uns après les autres. Par contre, ce n’est qu’une succession de restaurants à touristes et d’hôtels.

Depuis Fira, les ferries arrivent et partent vers les autres îles des Cyclades. D’ailleurs, attention il y a deux ports, séparés par une avancée rocheuse et situés à environ 25 minutes en voiture l’un de l’autre ! On en a bien failli louper notre ferry pour Milos !

Le vieux port est celui où il y a le téléphérique et les pauvres ânes. Par pitié pour eux, si vous ne vous sentez pas de remonter à pied, choisissez le téléphérique. Ces pauvres ânes sont maltraités, attachés sans eau en plein soleil du lever au coucher du soleil ou font les allers-retours des 500 marches pour remonter des touristes gras et hilares sur leur dos toute la journée.

balade de oia a fira

Emporio, mon village blanc préféré à Santorin

Le petit village d’Emporio est situé dans les terres, vers le Sud Est de l’île. Emporio est un de ses petits villages restés authentiques, aux ruelles blanches immaculées et fleuries. C’est vraiment tranquille, en témoignent les nombreux matous qui se prélassent au soleil.

On a adoré ce petit village où nous n’avons croisé personne. Aucune boutique touristique, seulement un petit café minuscule tenu par un papy où deux tables attendaient leurs clients, une petite église. Ce village est complètement oublié des itinéraires des visiteurs pour notre plus grand plaisir. On se faufile dans un labyrinthe de petites rues aux couleurs pastels, où chaque recoin attire l’oeil sur un détail.

chat rigolo à santorin
maisons blanches de santorin
visiter le village de pyrgos à santorin

Megalochori

En descendant vers le Sud de l’île, on découvre le village de Megalochori. Plus grand qu’Emporio, on sent déjà que l’ambiance y est plus touristique. Il y a des boutiques, des restaurants et des cafés au détour de chaque rue. Le village de Megalochori est très pittoresque, d’ailleurs nous sommes loin d’être seul ce jour-là. Les terrasses sont bondées et nous y trouvons beaucoup plus de monde qu’à Oia.

maison grecque aux murs jaunes

Imerovigli

Le village d’Imerovigli est situé à environ 25 minutes à pieds de Fira. C’est le point le plus haut de l’île, d’ailleurs cela nous donne le vertige quand on regarde Imerovigli depuis Oia. Accroché à la falaise qui tombe à pic, Imerovigli est un balcon sur la mer Egée et offre un panorama à 180 degrés sur la caldeira et les autres villages. Nous, on a trouvé que c’était depuis Imerovigli que la vue était la plus belle. A Imerovigli, il est aussi très facile de se garer, c’est très calme et central pour visiter l’ensemble de Santorin. Imerovigli possède de sublimes hôtels de luxe et à la différence de Oia, les passants n’ont pas accès aux allées des hôtels. Loger à Imerovigli nous a semblé beaucoup plus intimiste qu’à Oia.

vue sur les maisons blanches du village de Santorin depuis l'hôtel Andromeda
Vue sur la caldeira depuis Imerovigli
imerovigli village de Santorini
balade à imerovigli
vue depuis imerovigli
sunset à santorin
coucher de soleil aux moulin de oia
moulins de santorin

Kamari

De l’autre côté de l’ile de Santorin, il n’y a pas de falaises et c’est là que l’on trouve les quelques plages au sable noir. On a bien aimé Kamari et sa grande plage. On y a passé notre dernière journée sur Santorin, à siroter des jus frais car les températures nous ont découragés de crapahuter. L’eau était tiède pour un mois de juin, sûrement grâce au sable noir. D’ailleurs, la sensation des fonds marins sous les pieds de la plage de Kamari est très étrange. Dès que l’on entre dans l’eau, on marche sur de la lave séchée.


plage de Kamari a santorin

Depuis la plage, on voit une route en lacet s’élever dans la montagne. Elle mène à des ruines archéologiques. La montée en quad est assez raide mais la vue sur le village en contrebas vaut le coup d’oeil.


ruines de kamari
hauteur de Kamari

La plage rouge (Red beach) vers Akrotiri

De retour de Milos, on passe notre dernière nuit à côté de Oia, dans le village de Finikia. Une dernière journée sur Santorin où on s’aventure vers le sud de l’île. Depuis le parking, on passe devant l’église de Saint Nikolaos de la Plage Rouge, le patron des marins. Quelques mètres plus loin, il y a une excellente petite taverne familiale qui nous a servi du poisson grillé face à la mer.

red beach à santorin

Infos pratiques pour préparer son voyage à la découverte des villages de Santorin

Quel est le nombre de jours idéal pour visiter Santorin ?

Trois jours sur Santorin nous a semblé amplement suffisant. Nous avons eu le temps de sillonner toute l’île en quad, flâner à pieds dans les différents villages et de passer notre dernière journée au bord de la plage. Nous n’avons pas fait de balade en bateau ni la visite du volcan et des sources chaudes car cela nous paraissait assez peu intéressant par rapport aux phénomènes géothermiques que nous avons vu en Islande et au parc de Yellowstone.

Idées de balade à Santorin

Si tu aimes crapahuter et que tu viens à Santorin en dehors des fortes chaleurs, je te conseille de faire la balade à flan de caldeira entre Fira et Oia. Il y a quelques passages assez sportifs dans des rochers, ça monte mais le panorama est superbe. Il y a quelques églises et petits hameaux en cours de route.

A Imerovigli, il y a un grand piton rocheux qui se dresse au pied de la falaise. Il est possible d’y monter depuis le bas de l’hôtel Andromeda où nous étions. Le sentier est balisé. La vue est époustouflante.

rue à emporio
Balade entre Fira et Oia
sentier de balade à santorin
Sentier balisé pour monter au piton rocheux en bas de l’hôtel Andromeda

Dans quel village dormir quand on vient à Santorin ?

Imerovigli est le village parfait pour être au calme et pour son emplacement central par rapport à la caldeira. La vue y est dégagée à 180° sur le croissant que forme l’île. Attention, si tu veux avoir la vue depuis ton hôtel sur le coucher de soleil, celui-ci se couche de l’autre côté de l’île, celui où il n’y a pas les falaises et qui est beaucoup moins joli.

Notre hôtel Andromeda villas & spa resort était très bien. Il y a plusieurs piscine et la vue sur la caldeira est superbe.

vue sur le volcan de santorin
hotel à imerovigli

Pour notre dernière nuit sur Santorin après notre retour de Milos, on a logé au Aperanto Suites à Finikia, à coté de Oia. Notre terrasse donnait côté coucher de soleil et la piscine était superbe.

piscine a finikia

Où manger dans les villages de Santorin ?

C’est une des rares destinations où je n’ai pas de bonnes adresses à recommander ! La plupart des restaurants à Santorin sont très touristiques, chers et le rapport qualité prix décevant.

Dans un restaurant chic de Fira en bord de caldeira, on m’a servi seulement quatre rondelles frites d’aubergine à un prix exorbitant. Oubliées la sauce tomate, les tomates cerises de Santorin et la feta grillée qui étaient sensées accompagner le plat, le serveur s’est lancé dans une argumentation hallucinante. Fuyez tous les restaurants où il y a des rabatteurs ! Ici, point de petits restaurants comme en Crète, où une salade suffit pour deux et où les plats ne se limitent pas à la moussaka et à la salade grecque.

Il y a l’embarras du choix pour manger des spécialités grecques à Santorin mais aucune adresse testée ne nous a laissé de souvenir impérissable.

Quel tarif pour louer un quad ou une voiture ?

On a loué un quad pour 35€ par jour et une voiture le dernier jour (55€) quand nous sommes revenus de Milos. En choisissant un loueur directement au port, cela nous a évité de payer un taxi pour revenir sur Oia et de payer à nouveau pour aller à l’aéroport le soir. Aussi, on a pu laisser nos bagages dans la voiture pendant la journée sans être bloqués à un endroit.

Je ne conseille pas de louer un scooter car il y a pas mal de vent, les routes sont un peu cabossées par endroit avec des nids de poule. Le quad est une meilleure solution, bien que ça ne tienne pas très bien la route, on se sent quand même un peu plus en sécurité qu’en scooter. Par la suite sur Milos, on a loué un buggy ce qui s’est avéré encore mieux !

kamari
scooter à pyrgos

Prendre le ferry depuis Santorin pour les autres îles des Cyclades

Attention, il a deux ports à Santorin ! Le port des ferries est situé à environ 10 minutes en voiture de Fira. On y accède difficilement à pieds car c’est une longue route en lacets sans trottoir. Le second est le vieux port auquel on accède depuis les ruelles du village ou directement en descendant depuis la balade qui vient d’Imerovigli.

Je vous conseille de réserver vos billets de ferry sur le site Direct Ferries. Nous les avions pris sur le site de la compagnie Seajet or, ils n’envoient pas de billets électroniques et facturent 1€ par billet pour les imprimer au comptoir alors que Direct Ferries fournit des billets électroniques.

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Chamonix Mont-Blanc :
3 jours dans les montagnes de Haute-Savoie
Les Cyclades : 3 jours dans les villages de Santorin