HACIENDA San Pedro DE OCHIL :
Dejeuner dans une ancienne exploitation de ki

Coup de coeur pour cette jolie hacienda située à 1h de Mérida. L’hacienda San Pedro de Ochill est une étape parfaite pour déjeuner si vous passez la journée autour d’Uxmal et des nombreux cénotés aux alentours

jardin de l'hacienda San Pedro de Ochil

Si vous prévoyez une journée autour des ruines d’Uxmal, je vous conseille de vous arrêter visiter ou déjeuner dans cette ancienne propriété agricole. Les jardins sont superbes, les bâtiments bien conservés et le restaurant ouvert sur le parc très agréable. L’hacienda possède également une jolie et grande piscine, mais elle était vide le jour de notre passage.

Comment venir à l'hacienda San Pedro de Ochil ?

Au carrefour d'Uxmal et des plus beaux cénotés de la région de Mérida

L’hacienda est située à 40 min de voiture de Merida et 30 min du site archéologique d’Uxmal. Si, comme nous nous allez visiter les ruines d’Uxmal le matin, l’hacienda San Pedro de Ochil est une étape idéale pour déjeuner avant de continuer la journée dans les cénotés du coin. Et ce n’est pas ce qui manque ! San Antonio de Mulix, Noh Mozon, Homun… 

Un peu d'histoire ?

Comme beaucoup d’haciendas du Yucatán, San Pedro de Ochil a été construite au 17ème siècle. A l’origine, elle était dédiée à l’élevage du bétail puis à la culture du maïs. Ensuite, elle servira à la transformation de l’henequen, aussi appelé le Ki. L’henequen est une fibre végétale issu de l’agave. Qualifiée d’Or Vert du Yucatan, elle a permis à de nombreuses propriétés agricoles de prospérer avant que le plastique n’apparaisse. Quelques anciennes haciendas ont cependant conservé leur machinerie et font visiter leurs installations. 

L’hacienda San Pedro de Ochil est une des sept ex-haciendas que compte la commune de Abala. Elle a été transformé en restaurant mais on peut toujours faire le tour de la propriété et visiter le petit musée sur la fabrication des cordages. Les champs d’agave sont toujours exploités et on peut voir à l’entrée l’ancien chariot permettant d’acheminer l’agave jusqu’aux ateliers. 

croix de pierre mexicaine
visiter l'hacienda Pedro de ochil
entrée de l'hacienda San Pedro de ochil
culture de l'agave dans l'hacienda Pedro de ochil
Les agaves
chariot en bois hacienda
rail dans l'hacienda Pedro de ochil
jardin de l'hacienda Pedro de Ochil
petit train dans l'hacienda Pedro de ochil

Le wagonnet en bois est toujours fonctionnel. Il permettait d’acheminer le KI (ou henequen) depuis son lieu de coupe jusqu’aux salles de transformation. Nous avons longé le sentier à pieds au milieu du parc superbement entretenu.

petit train dans l'hacienda Pedro de ochil
chemin de fer pour acheminer l'agave dans l'hacienda

Le restaurant de l'hacienda

Nous avons déjeuné au restaurant de l’hacienda. Assez touristique je dois dire, ce fût quand même une halte très sympathique. Les tarifs ne sont pas excessifs, la cuisine correcte sans plus. Ici, vous venez surtout pour le cadre et la tranquillité des lieux. 

restaurant de l'hacienda San Pedro de ochil

Derrière le restaurant, il y a un superbe bassin en pierre blanche. Le lieu est silencieux et plein de petits oiseaux viennent se rafraîchir dans l’eau claire. 

bassin hacienda San Pedro de ochil
bassin hacienda San Pedro de ochil
lavoir hacienda San Pedro de ochil
Les jardins
jardin hacienda Pedro de Ochil
vue sur le bassin hacienda San Pedro de ochil

LES CENOTES A PROXIMITE DE L'HACIENDA San Pedro de Ochil

Il y a beaucoup de cénotés dans la région d’Uxmal. La plupart sont moins touristiques que ceux situés sur la côte vers Tulum et sont situés en pleine nature. C’est parfois toute une aventure pour les trouver ! 

Le cénoté NOH-MOZON

Si vous êtes dans le coin, je vous conseille de chercher le cénoté Noh-Mozon ! Il est situé à 1H30 à l’Est de l’hacienda. Il n’est pas facile à trouver, il vous suffira de donner quelques pesos aux enfants du village qui vous indiqueront le début du chemin. Vous devrez ouvrir et refermer derrière vous les barrières car le chemin traverse des terrains privés. Vous serez surement seuls quand vous arriverez au cénoté Noh-Mozon !  Celui-ci est un trou béant ! On ose à peine marcher sur la croûte terrestre qui le surmonte. Nous étions seuls et en milieu d’après-midi, les rayons du soleil ne rentraient plus que dans une petite partie du cénoté. Celui-ci est vraiment très impressionnant. L’accès se fait par un escalier en bois branlant et il vous faudra sauter du ponton une fois arrivé en bas.

canoté noh moon dans la forêt
baignade dans le cénoté non moon
cenote noh mozon
Y aller... ou pas ?
escalier du cenote noh mozon

Les cénotés de San Antonio de Mulix

Le village de San Antonio de Mulix possède deux petits cénotés appelés X’batun et Dzombacal. Ils sont très jolis mais relativement petits et très touristiques. 

Le cénoté Xbatun est un étang aux tonalités bleues vertes accolé à une paroi couverte de lianes. Sous l’eau, on peut observer de grandes plantes et colonnes et plein de galeries creusées sous la roche. C’est un superbe cénoté mais il y avait énormément de monde le jour où nous y étions.

Le second, Dzombacal est une étendue d’eau bleue peu profonde surmontée d’une voûte. Ce cénoté est tout petit et présente peu d’intérêt. 

cenote dzombacal à San Antonio de mullir
Cénoté X'batun et Dzombacal
cénoté xbatun

Le cénoté Kankirixche

Nous avions prévu de nous arrêter au cénoté Kankirixche mais nous avons mis trop de temps à revenir du cénoté Noh-Mozon. Celui-ci avait l’air très joli, n’hésitez pas à vous y arrêter !

Retrouvez la suite de nos articles sur notre roadtrip de 15 jours dans le Yucatan. Prochaine étape, direction Mahahual et la lagune de Bacalar !

%d blogueurs aiment cette page :