De Chichen Itza à Mérida : Dans les terres du Yucatan

De Chichen Itza a merida
dans les terres du yucatan

Après notre étape à Valladolid  nous avons continué notre roadtrip en direction de Mérida, la cité blanche. En chemin, nous nous sommes arrêtés voir le site archéologique de Chichen Itza et la jolie ville jaune d’Izamal. Si vous cherchez que faire entre Valladolid et Merida, découvrez la suite !

Pinitpyramide kukulcan

Chichen Itza

Le site archéologique de Chichen Itza est au Yucatan ce que Robin est à Batman, ou Simon à Garfunkel. Bref c’est le lieu à voir au Yucatan. Sauf que nous, on est vraiment pas emballés par l’idée de faire la queuleuleu pour voir des ruines. On se décide tout de même après moultes hésitations à tenter la visite de Chichen Itza. On est sur place, autant aller visiter la fameuse nouvelle Merveille du monde.

Mes conseils pour visiter Chichen Itza

On ne sera pas les premiers à dire qu’il faut arriver tôt pour visiter Chichen Itza. On y était pas à l’ouverture mais à 10h. Nous avons fait un petit quart d’heure de queue pour entrer. A cette heure-ci, tous les vendeurs ambulants étaient en train d’installer leurs boutiques et ne faisaient pas trop attention à nous. Ici, ce n’est pas du tout la même ambiance qu’à Ek Balam ! Le chemin qui va des caisses jusqu’aux ruines est une allée continue de vendeurs de babioles en tout genre, de plus ou moins bon goût.

Le chemin débouche sur la pyramide principale, le Castillo. Elle est grande, elle est belle. On ruse pour trouver des angles où l’on peut faire disparaitre les gens sur nos photos. Comme dans tous les sites mayas au Yucatan il n’y a aucun panneau explicatif pour vous inciter à prendre un guide, que vous paierez au prix fort.. 

Pinitpyramide kukulcan

Un peu d’Histoire ?

Le Castillo est la pyramide principale du site. Erigée en l’honneur du Dieu de la réincarnation maya Kukulcan, le serpent à plumes. Elle est bâtie selon une géométrie complexe obéissant aux cycles du calendrier maya. Ainsi, les 4 escaliers comportent au total 365 marches, soit le nombre de jours de l’année. A chaque équinoxe, on voit la silhouette du serpent à plumes se projeter par des jeux d’ombres avec la sculpture de tête de serpent situé au bas de la pyramide. Lorsque la lumière du jour décroit, l’illusion du serpent descendant de la pyramide est saisissante. Les mayas ont voulu symboliser la descente du Dieu Kukulcan sur terre.

Les mayas étaient très forts ! Si on applaudit au bas de la pyramide, le son se propage vers le haut de la pyramide pour produire une imitation parfaite du chant du quetzal.

Pinitobserver la pyramide kukulcan
Pinitpyramide kukulcan sous les nuages
Pinittête de serpent de Chichen itza
Pinit
Pinitanneau du jeu de paume
Pinitposer devant la pyramide kukulcan
Pinitregarder Chichen Itza sur un banc
Pinitse promener sur le site archéologique de Chichen itza

Combien de temps pour visiter Chichen Itza ?

Nous sommes restés 1h à Chichen Itza et cela nous a suffit. Nous n’avons pas été subjugués par le site car trop touristique. Le manque d’explications sur place nous a laissés sur notre faim. Chichen Itza est sur le trajet si vous vous demandez que faire entre Valladolid et Merida.

IZAMAL : LA VILLE AUX MURS JAUNES

On a continué notre route vers Izamal. Ici tous les murs de la ville sont teintés d’un jaune ocre. Un immense couvent prend place au centre de la ville, en l’honneur de Saint Antoine de Padoue. Comme toutes les villes coloniales, Izamal possède un parc devant l’édifice religieux principal de la ville.

Pinitmonter les escalier du couvent d'izamal
Pinitpromenade à izamal
Pinitvendeur de fruits à izamal
Pinitdevant le couvent ddiozamal
Pinitvue sur Izamal

Le couvent San Antonio de Saint Antoine de Padoue

Pinitclocher du couvent d'izamal
Pinitdans la cour du couvent d'izamal
Pinitvue intérieure du couvent d'izamal
Pinittexte explicatif au couvent ddiozamal

Combien de temps pour visiter Izamal ?

Izamal est une jolie petite ville agréable pour s’arrêter déjeuner. Elle possède de jolies rues pavées et la teinte ocre de ses façades lui donne une charme tout particulier. Nous n’avons pas exploré Izamal au-delà des rues bordant le zocalo par manque de temps. Izamal possède également des ruines mayas enfouies sous les collines bordant la ville.

LES CENOTES DU VILLAGE D’HOMUN

Comment trouver les 3 cénotés ?

Environ 50km avant d’arriver à Mérida, si vous bifurquez un peu vers le sud en venant d’Izamal, vous arriverez au village d’Homun. Il y a énormément de cénotés dans le coin. A Homun, ce sont surtout des cénotés type grotte ou caverne. Ces cénotés ne sont pas très grands mais ils sont peu fréquentés et essentiellement par les enfants locaux. Il y a une corde pour sauter dans l’eau dans le cénoté Yaxbacaltun. 


Pinitentrée des cenotes d'homun
Pinitdescendre au cenote d'homun
Pinitse baigner dans un cénote à homuncule
Pinitpasserelle de cenote
Pinitvelo taxi au Mexique

MERIDA, LA CITE BLANCHE

On est arrivés en fin de journée à Mérida, où nous avions réservé deux nuits dans une superbe hacienda en plein centre ville. Mérida, on aime ou on aime pas. Nous, on a préféré Mérida à Valladolid, pour son côté vivant et sympathique. Le parc central est très animé, la musique est à tous les coins de rue. Le soir, les gens dansent au son de la salsa. Le dimanche, le centre devient entièrement piétonnier et les terrasses de café s’installent dans la rue. 

Pinit

Nos bonnes adresses à Mérida

Nos adresses pour boire un verre

BAR EL PIPIRIPAU
5/5

Bar à la déco sympa à 10 minutes à pieds de la place centrale de Mérida. On a adoré la cour intérieure superbement décorée de tableaux peints sur des planches et matériel de récup. Ambiance salsa et groupe de musique live certains soirs. Plats pas exceptionnels mais cocktails au top !

Pinitpeinture Frida dans le bar piripipau
Pinitbar piripipau à Merida
Pinitbar à Merida
Pinitcour intérieure du bar piripipau

Nos adresses pour dormir

Il est préférable de choisir un logement autour du parc Plaza Grande de manière à pouvoir sortir se balader à pieds le soir. La circulation est importante à Mérida !

HOTEL HACIENDA MERIDA
5/5

Cette hacienda est un vrai petit bijou  !  Elle est située à 10 minutes à pieds de la place centrale et à côté du bar El Pipiripau. Deux entrées distinctes : La partie ancienne de l’hacienda où nous avons été surclassés et la partie plus moderne mais tout aussi jolie. Les deux comprennent un jardin avec une grande piscine. Celle située dans la partie ancienne est immense mais glacée ! 

Mention spéciale pour le petit déjeuner copieux préparé avec des produits frais et servi au bord de la piscine. L’hôtel propose également des massages et soins mayas dispensés par une petite mamie adorable. Nous avons testé le massage relaxant et le rituel maya et on recommande à 100% !

Un hôtel magnifique avec un grand sens du détail ! 

Pinithotel hacienda Merida VIP
Pinithotel hacienda Merida
Pinithall hotel hacienda Merida
Pinithall d'arrivée hacienda Merida VIP
Pinitproduits hacienda Merida vip
Pinitsalle de bain hacienda Merida VIP
Pinitchambre hacienda Merida VIP
Pinitchambre hacienda Merida vip
Pinitentrée de la chambre hôtel hacienda Merida vip
Pinitjardin hotel hacienda Merida vip

LIEUX A VOIR AUTOUR DE MERIDA

Visiter le site archéologique d’Uxmal

 Le site est situé à 1h de Mérida. Le site d’Uxmal est à ne pas louper ! Grimper sur les ruines, admirer une vue à 360° sur la jungle environnante…nous avons préféré Uxmal à Chichen Itza. Uxmal est la prochaine étape de notre roadtrip dans le Yucatan, retrouvez notre article ici.

Pinitvue depuis les ruines d'uxmal

Chercher le cénoté NOH MOZON dans la forêt

Trouver le cénoté Noh Mozon est toute une aventure ! Perdu en pleine forêt, ce trou béant dans le sol est à ne pas manquer ! Notre conseil, allez-y le matin ou en début d’après -midi car ensuite le cénoté est à l’ombre et ce trou béant devient légèrement flippant ! Retrouvez notre article ici !

Pinitbaignade dans le cénoté non moon

Se baigner dans les cénotés de San Antonio de Mulix

A San Antonio de Mulix, vous trouverez deux petits cénotés très jolis mais envahis de monde. Le premier X’batun est un cénoté de type étang tandis que son voisin Dzombacal est ouvert, surmonté d’une grotte. Comptez 1h depuis Mérida. Privilégiez les autres cénotés du coin si votre temps dans la région est compté, car ceux-ci ne valent pas vraiment le coup.

Pinitcénoté xbatun
Pinitcenote dzombacal

Visiter l’hacienda San Pedro de Ochill

A San Pedro De Ochill, juste au carrefour entre la route allant à Uxmal et les cénoté Noh Mozon, vous trouverez une très belle hacienda de sisal. La propriété se visite et possède un restaurant très agréable. C’est une étape parfaite pour une journée passée dans les environs de Mérida. Retrouvez mon article ici.

Pinit

Combien de temps rester dans les environs de Mérida ?

Nous sommes restés deux nuits à Mérida. Le premier jour nous sommes arrivés en soirée après avoir découvert le site de Chichen Itza, Izamal et les cénotés du village d’Homun. Le deuxième jour nous avons fait une journée cénotés car la région de Mérida regorge de cénotés incroyables ! La plupart sont très peu fréquentés, nous étions seuls la plupart du temps ! Clairement, c’est une étape à ne pas zapper. Il y a tant de cénotés déserts et de ruines peu fréquentées à découvrir, nous conseillons donc de rester 3 nuits dans les alentours de Mérida.

Prochaine étape de notre roadtrip dans la péninsule du Yucatan : la superbe plage déserte de Mahahual !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez besoin de renseignements pour organiser votre séjour ?

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou à le partager 😉

Pinitads
signature

Inscris-toi pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir ma newsletter

Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No Comments Yet.

Inscris toi pour être informé des nouveaux articles !

Précédent
Isla Holbox : PETIT PARADIS MEXICAIN
De Chichen Itza à Mérida : Dans les terres du Yucatan