Magnetic Island : l’île aux koalas sauvages #5

Cinquième étape de notre roadtrip à travers le Queensland de Cairns à Brisbane, nous faisons une halte à Townsville pour prendre le ferry pour Magnetic Island. Quel drôle de nom pour une île ! En effet, James Cook aurait « perdu » le Nord de sa boussole en arrivant à proximité de l’île et l’aurait ainsi surnommé « l’île magnétique ».

Magnetic Island est un petit paradis tropical de 52 km2 situé à 8 km des cotes de Townsville.  Dotée d’un parc naturel constitué de la plus grande forêt d’eucalyptus d’Australie, de criques cristallines et de peu de touristes, cette petite île est magnifique et constitue une très belle étape à mettre sur son itinéraire lors de la découverte du Queensland. Et info très importante : Magnetic Island abrite la plus grande colonie de koalas sauvages au monde !

L’île peut se visiter à la journée ou sur plusieurs jours. A la différence des autres îles du Queensland, le ferry pour s’y rendre n’est pas cher du tout et la traversée se fait en à peine 20 minutes. Suivez-moi, je vous dis tout sur l’île aux koalas !

Comment aller sur Magnetic Island ?

Le ferry pour se rendre sur l’île part de Townsville. Il y a 2 compagnies qui assurent la liaison Townsville-Magnetic island :

  • SeaLink : ferry uniquement pour les piétons (pas de véhicule) avec des départs toutes les 40 minutes. La traversée dure 20 minutes et coûte 30 AUD par personne pour un aller/retour.
  • Fantasea : ferry acceptant les véhicules. Les départs ont lieu toutes les heures et la traversée dure 50 minutes. Pour un piéton, la traversée A/R coûte 26 AUD. Pour un van (entre 3 et 5 mètres), elle coûte 178 AUD. Le parking est gratuit devant l’embarcadère Fantasea à Townsville.

L’écart de prix n’est pas énorme. C’est surtout la fréquence des ferries qui fait la différence (heure de retour plus tardive possible pour Sealink) et la possibilité avec Fantasea d’emmener son véhicule. Les tickets sont valables 12 mois et s’achètent soit sur internet soit aux ports d’embarcation (ils sont situés l’un en face de l’autre dans Townsville).

Pinitferry pour magnetic island

Comment se déplacer sur l’île ?

Soit vous embarquez sur le ferry avec votre véhicule, soit vous empruntez le bus de l’île. Il ne coûte pas très cher (7 AUD/pers pour la journée avec nombre de trajets illimités) mais ne s’avère pas très pratique car il ne passe qu’une fois par heure et les horaires ne sont pas toujours respectés. Les criques d’Arthur Bay et de Florence Bay ne sont pas accessibles par le bus et nécessitent un peu de marche qui peut vite s’avérer compliquée avec la chaleur.

Le bus relie Picnic Bay à Horseshoe Bay et dessert Nelly bay et Arcadia. Il est aussi possible de louer un vélo (20AUD), un scooter (40 AUD) ou une petite voiture rose barbie décapotable trop choupi (60AUD).

Pinitcarte de magnetic island

Que faire à Magnetic Island ?

1. Voir des koalas sur les sentiers de randonnée

Magnetic Island offre 25 km de sentiers de randonnée aménagés dans le Parc National permettant d’observer la faune locale dans son habitat naturel. La balade la plus prisée et que nous avons faite et celle appelée « The forts walk« . La balade fait 2.8 km aller/retour (environ 1h30). Le sentier passe dans la forêt d’eucalyptus puis monte à travers les anciens forts qui servaient à défendre la ville de Townsville des envahisseurs durant la Seconde Guerre mondiale. Il reste encore de nombreuses ruines des fortifications et des anciens canons.

Une grande partie de l’île est constituée d’énormes rochers de granit qui offrent de nombreux points de vue spectaculaires sur l’ensemble de l’île et le Bowling Green Bay National Park. En haut des fortifications, la vue à 360° est époustouflante. C’est sur les sentiers de « The forts » que vous aurez la chance de voir des koalas sauvages dans les arbres en bordure du sentier. Nous avons vu 5 koalas dont un tout petit bien éveillé. Ils sont accrochés dans les arbres au bord du sentier, il suffit d’ouvrir l’oeil 😉

Pinitkoala dans les arbres a magnetic island
Pinitkoala dans les arbres
Pinitkoala qui dort dans un arbre
Pinitkoala sauvage
Pinitbalade the forts

Au niveau de Georges Bay, il y a des rochers dans lesquels habitent des petits wallabies. Nous n’en avons pas vu à cet endroit mais nous en avons trouvé au niveau des rochers tout au bout de l’embarcadère du ferry. Il ne sont pas très farouches, quelques graines ou biscuits et ils s’approchent.

Pinit

2. Barboter dans les superbes criques et s’essayer au snorkelling

L’île est réputée pour ses belles criques sauvages et possèderait de très bons spots de snorkeling. Depuis le parking au départ de la balade « The forts », un chemin sur la droite très en pente descend en direction des plages d’Arthur Bay et de Florence Bay. Deux autres criques, Nelly Bay et Geoffrey Bay ont un parcours de snorkeling fléché, des petites pancartes plastifiées sont prétées contre 5$ dans plusieurs boutiques de l’île. Florence Bay serait apparemment le meilleur spot avec d’énormes bénitiers.

Pinitplage d'arthur bay à magnetic island

Entre Novembre et Mai, il est dangereux de se baigner dans les eaux de Magnetic Island en raison des méduses « box jellyfish » dont les piqures peuvent être mortelles. Nous n’avons pas pu nous baigner à cause des méduses. Prévoir une combinaison anti-méduses pour le snorkelling ! La plage d’Horseshoe bay est équipée d’un filet anti-méduses mais l’enclos est très peu profond.

Pinit
Pinit

Nous reprenons le ferry pour Townsville  en soirée. Prochaine étape de notre roadtrip dans le Queensland : Bowen, la capitale des mangues puis les îles Whitsundays !

Pinitads
signature

Inscris-toi pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir ma newsletter

Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No Comments Yet.

Inscris toi pour être informé des nouveaux articles !

Précédent
#4 Escapade dans le Wooroonooran National Park
Magnetic Island : l’île aux koalas sauvages #5