La lagune de Bacalar

Bienvenue dans le petit village de Bacalar dans l'état du Quintanaa Roo, à la frontière du Belize. Une lagune aux sublimes nuances de bleu se laisse à peine apercevoir depuis la route. Encore préservée du tourisme de masse elle se laisse découvrir sur un petit kayak, ou simplement sur un hamac posé au bord de l'eau.

Bacalar. Du bleu profond. Du bleu translucide. Du bleu partout.

Après avoir arpenté les ruines d’Uxmal et la région de Merida, on a mis le cap sur Bacalar, petit village au bord d’une splendide lagune d’eau douce. Ces 2 jours à Bacalar ont été un vrai coup de coeur lors de ce voyage au Mexique. Un lieu magique où l’on serait bien restés plus longtemps.

Où est situé la lagune de Bacalar ?

Bacalar est un petit village tranquille situé dans l’état du Quintana Roo, à 2h30 en voiture de Tulum. Le village s’étend sur 8km au bord d’une lagune d’eau douce. Elle est alimentée par des cénotés alentours, dont le cénoté negro, dont la profondeur lui donne une couleur sombre un brin flippante. Peu connus, les rapides de Bacalar sont situés en amont et terminent dans la lagune en de sublimes canaux. Les innombrables nuances de bleu ondulant entre les bancs de sable blanc lui valent le nom de lagune aux 7 couleurs.

hamac à bacalar
petits poissons dans l'eau de la lagune de Bacalar

Suivez-moi deux jours à Bacalar avec quelques idées et bonnes adresses pour profiter de la lagune


La beauté de la lagune est une invitation à la paresse.

Bouquiner sur un hamac au bord de l’eau et laisser filer le temps, voilà l’activité principale à Bacalar. Mais si, comme nous vous ne tenez pas en place, on vous emmène découvrir les alentours. Il existe un endroit encore plus beau que la lagune, appelés los rapidos. Les berges se resserrent et créent un courant où l’on peut se laisser porter de la même manière que dans les canaux de Sian Kaan, les touristes en moins ! Et cette eau, on en parle ?!

où loger à bacalar
lagune de bacalar

Se baigner dans l’eau aux couleurs irréelles à Los rapidos

Los rapidos de Bacalar, c’est le lieu à ne pas louper si vous venez à Bacalar. L’endroit est très peu connu des touristes, on y a croisé essentiellement des locaux. Il s’agit de canaux rejoignant la lagune où l’eau s’écoule avec un courant semblable aux canaux de Sian Kaan à Tulum. Ici, c’est gratuit et tellement beau !

Vous y verrez de nombreux stromatolites millénaires au fond de l’eau. Les stromatolites sont les plus formations géologiques minérales constitués de couches laminaires de carbonate de calcium. Ils se développent dans l’eau douce grâce à des cyanobactéries. Ils ressemblent à de gros rochers plats et ont permis la formation de l’atmosphère terrestre, rien que ça ! Attention à ne pas monter dessus lorsque vous entrerez dans l’eau. Pour cela, préférez le grand plongeoir en bois ! Il y en a également au niveau du balnéaire appelé Los estromatolitos. Vous souhaitez en savoir davantage sur les stromatolites ?

Comment venir à Los Rapidos ?

Un véhicule est nécessaire pour se rendre au niveau du Los rapidos lagoon club, à environ 20km après le village de Bacalar sur la nationale 307. L’entrée du petit snack est payante mais cela vaut largement le coup quand vous découvrez ce qui vous attend de l’autre côté ! Le courant est assez fort. Des cordes sont tendues entre les deux berges pour s’agripper en se laissant porter par le courant. Comme nous, venez le matin, vous serez seuls pour profiter du lieu incroyable ! Il y a un petit chemin après le restaurant qui mène à un bassin secondaire très calme où l’on peut nager, tout en rejoignant le canal.

flottaison à los rapidos de bacalar

Si vous n’avez pas prévu de faire la flottaison sur les canaux de Siaan Kaan, les rapides de Bacalar sont une alternative idéale. Petit plus, à Bacalar la descente des canaux fait 3km tandis qu’à Sian Kaan, la flottaison se fait seulement sur 1km. Il est possible de louer des kayaks au restaurant Los rapidos lagoon club pour rejoindre la lagune en se baladant sur les canaux. Ce lieu est totalement oublié des touristes et est vraiment à ne pas rater si vous venez à Bacalar !

baignade à los rapidos de bacalar
accès à los rapidos depuis le restaurant lagoon club
los rapidos de bacalar

Rejoindre le canal des pirates en kayak

Beaucoup de bateaux, musique à fond parcourent la lagune pour amener les touristes jusqu’au canal des pirates. Nous, on a préféré le kayak. Depuis notre hôtel, on a traversé la lagune puis longé la rive jusqu’au banc de sable du canal des pirates. Attention, la rive avant d’arriver au canal des pirates canal est sableuse, on s’enfonce facilement façon sables mouvants !

Le canal des pirates est un lieu enchanteur, bien que surpeuplé ! Si vous n’avez pas peur de sentir l’oeuf pourri, vous pouvez même faire un petit bain de boue maya dans la mangrove. Depuis notre hôtel Casa Bakal, nous avons pagayé plus de 6km aller-retour. Ce petit périple nous a permis de longer la rive et de constater que l’hôtel où nous logions possède le plus bel emplacement au bord de la lagune, sans herbes.

kayak sur la lagune de bacalar

Faire une balade en bateau au coucher du soleil

Si le kayak c’est pas votre truc, vous pouvez toujours réserver un tour sur un des nombreux bateaux qui arpentent la lagune. Petite barque à moteur, gros bateau, catamaran ou même voilier, vous aurez l’embarras du choix !

Visiter le village et le fort San Felipe

La place du village est en hauteur par rapport au lagon et s’anime en soirée d’une ambiance agréable très décontractée. Des petites carioles vendent les marquesitas, les crepes gaufrettes mexicaines. Les petits mexicains jouent sur la petite place sous l’oeil de leurs parents. La lagune est dominée par le Fort San Felipe, qui peut se visiter et qui comporte un petit musée. Nous n’y sommes pas allés, le tarif semblait un peu exagéré pour l’intérêt du lieu. Mais la vue sur les nuances de bleu est très sympa depuis l’entrée du fort.

fresque à bacalar

Où loger à Bacalar pour profiter de la lagune ?


Les accès à la lagune sont peu nombreux. Quelques accès publics appelés balnearios possèdent un ponton au bord de l’eau mais sont loin d’être les plus beaux spots et leurs pontons sont pris d’assaut. Pour profiter du calme et de la beauté du lagon, il est préférable de réserver un hébergement directement au bord de l’eau, possédant son propre accès privé ou d’accéder au lagon par les restaurants. Les prix ne sont pas donnés mais sans accès libre à la lagune, l’intérêt de Bacalar est assez limité.

Je vous recommande la Casa Bakal pour le superbe emplacement et son long banc de sable émergeant de l’eau. Ici, la clarté de l’eau est incroyable, les fonds peu profonds et le sable douuuuuux.

Pour dormir : Casa Bakal

Situé sur le plus bel endroit de la lagune ! Les extérieurs sont très agréables, transats, jolie piscine au bord de l’eau. Le ponton possède des hamacs et l’eau est peu profonde. Un banc de sable est situé à quelques mètres du ponton et émerge de l’eau à marée basse. Le seul bémol était la musique beaucoup trop forte en continu au niveau de la piscine. Nous avons logé dans une des petites chambres du rez de chaussée du batiment principal. Minuscule, pas du tout insonorisée et donnant directement devant le salon TV des parties communes. Pour l’intimité, on repassera ! Les toilettes et les douches donnent également sur le salon TV. Demandez plutôt une chambre à l’étage. Le petit déjeuner était correct, sous forme de buffet. Si vous le pouvez, préférez les superbes bungalows situés dans l’herbe mais au tarif beaucoup plus élevé.

Casa Bakal au bord de la lagune de bacalar
piscine de l'hotel Casa Bakal à bacalar
hamac à bacalar

Allez-y le midi pour profitez des hamacs et transats. Par contre, le soir c’est bondé.

Pour manger : Restaurant La playita

C’est le restaurant à la mode à Bacalar. C’est vrai que l’endroit est vraiment charmant. Tables en bois sous les arbres au bord de l’eau, plusieurs terrasses, c’est immense. Les plats sont bons et très copieux.

plats au restaurant la playita

Autour de Bacalar : la belle plage de Mahahual


Avant d’arriver à Bacalar, nous avons fait une étape d’une nuit dans la petite ville de Mahahual, située les pieds dans l’eau tout au sud de la Riviera Maya. La longue plage est absolument magnifique et les fonds peu profonds. Ici, rien à voir avec Playa del Carmen ou Tulum, c’est très calme. Quelques bateaux de croisière font étape d’une journée à Mahahual mais la plupart du temps les lieux sont déserts.
plage de Mahahual

Après un bon petit déjeuner au restaurant 40 canones, on a profité de la belle plage quasi-déserte.

restaurant 40 canones à Mahahual
deco 40 canones à Mahahual
plage de Mahahual

Maintenant en route pour Tulum pour 4 jours de découverte de la Riviera Maya dans notre prochain article.

ads
signature

Inscris-toi pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir ma newsletter

Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Inscris toi pour être informé des nouveaux articles !

Précédent
Roadtrip de 4 jours dans l’hiver islandais
La lagune de Bacalar