Tulum : 4 jours sur la Riviera Maya

Publié sur Situation :

Pour clôturer ce superbe séjour dans le Yucatan et le Quintana Roo, on bouclé la boucle par 4 jours à Tulum, petit village de la Riviera Maya que l’on voit partout sur Instagram; Ambiance bohème, yoga, restaurants healthy, plages paradisiaques et ruines mayas : Tulum est la carte postale parfaite. Au risque de vous décevoir dans cet article, on a volontairement pas visité les « incontournables de Tulum ». D’une part, parce-que nous n’aimons pas les lieux bondés (mais qui aime les lieux bondées me direz-vous ???) mais aussi parce-que tout est abusivement cher et le rapport qualité prix pas toujours au rendez-vous. Voilà ce qu’on a pensé de Tulum et découvrez que faire à Tulum avec un petit budget et où dormir. Si vous hésitez encore entre Tulum Playa et Tulum Pueblo, cet article devrait vous aider à faire votre choix. Bienvenue à Tulum !

fresque de street art à Tulum Playa

Que faire pendant 4 jours à Tulum et ses environs ?


Tulum s’étend sur 3 zones distinctes :

  • la zone archéologique avec les ruines mayas, que nous n’avons pas visité
  • le pueblo
  • Tulum Playa : d’un côté, il y a la zona hotelera avec toute l’enfilade d’hôtels et de plages privatisées et de l’autre la sublime plage de cocotiers Playa Paraïso qui est publique et gratuite.

Le pueblo

Tulum pueblo est constitué d’une grande avenue où il y a énormément de circulation. De chaque côté, il y a plein des boutiques touristiques, des restaurants et petits boui-boui au rapport qualité prix correct. Dans les rues adjacentes, on tombe directement sur les bidonvilles. Ici, tout est plus cher que dans le reste du Yucatan ! Par exemple, si vous voulez ramener un hamac il vous en coûtera dans les boutiques à touriste de Tulum minimum 50€ exactement les mêmes que nous avons payé 5€ dans la coopérative de Tixcocob à côté de Mérida. Par contre, le pueblo est parfait pour venir manger le soir car les restaurants de Tulum playa sont hors de prix et complètement désertés même en haute saison.

La plage publique de Tulum

La longue et sublime plage publique de Tulum se trouve de l’autre coté de Tulum Playa. Cette plage est une vraie carte postale ! Sable blanc farineux, eau turquoise et cocotiers tout y est pour passer une journée de bronzette parfaite. Cette plage est immense donc on n’a pas le sentiment d’y être agglutinés. On peut se garer gratuitement le long de la jungle qui borde la route qui mène à la plage. Pour ceux qui viennent à vélo, il y a des pistes cyclables tout le long.

De nombreux beach club louent des transats (300 pesos la journée soit environ 11€) sinon vous pouvez poser tranquillement votre serviette sur le sable à l’ombre d’un cocotier, c’est gratuit.

plage de Tulum
se baigner sur la plage de tulum

Si vous marchez un peu le long de la plage, vous constaterez qu’il y a des algues sargasses à Tulum. Les employés des hôtels les ratissent tout au long de la journée et font des tas à l’odeur nauséabonde lorsqu’elles se décomposent. Les plages situées devant les beach club sont nettoyées mais en s’éloignant un peu c’est une autre histoire !

ramassage des algues sargasses à tulum
algues sargasses à Tulum
les algues sargasses à Tulum en Février 2019
ramassage des algues sargasses à tulum

La plage Boca Païla de Tulum Playa : un accès entièrement privatisé par les hôtels


On a adoré l’architecture dans le style cabane maya de Tulum Playa

Le Tulum playa situé de l’autre côté de la plage publique est le Tulum d’Instagram. C’est une longue route de 12 km qui s’enfonce dans la jungle (où plutôt ce qu’il en reste). Les hôtels sont alignés tout le long et barrent l’accès à la plage de Boca Païla. On a aimé l’architecture des restaurants et des hôtels faits en palapa dans l’esprit des cabanas mayas. Cependant, ces constructions touristiques contribuent à la déforestation de la jungle qui entoure Tulum et vu le nombre de projets en cours, l’aspect écologique n’est clairement pas leur priorité ici.

Tulum Playa

… mais moins les embouteillages et les prix qui flambent !

A Tulum playa, il y avait des bouchons à toute heure ! Etrangement les restaurants et les bars étaient déserts en raison des prix qui sont devenus complètement exagérés ces dernières années. Vers 18h, les gens qui dorment dans les hôtels de Tulum playa partent dans le pueblo pour prendre un verre et manger plutôt que de rester à Tulum playa. C’est donc un balai incessant de voitures et de bus qui se croisent sur cette petite route. Le seul endroit qui ne désemplissait pas était un club de musique électro qui organise des soirées sur la plage. Les gens arrivent en limousine, costume et robe de cocktails ! C’est pas notre truc, on a passé notre tour.

embouteillages à Tulum Playa
Les embouteillages de Tulum Playa

Les prix sont clairement abusés à Tulum Playa ! D’ailleurs dès 18h tout le monde se dirige vers le pueblo pour boire un verre ou manger. Les bars et restaurants étaient déserts pourtant nous étions en haute saison en février 2019. Nous avons pris un verre 2 soirs de suite à Tulum Playa, nous étions seuls au bar de plage de l’hôtel Azulik, qui est pourtant superbe. Les tables sont entourées de bancs sculptés dans les arbres et sont disposées en amphithéâtre avec vue sur la plage. Le cadre est magique mais nous étions les seuls clients !

et pour le côté écolo…on repassera !

A Tulum Playa, les groupes électrogènes tournent à fond toute la journée et font un vacarme continu mais rassure toi, tu ne l’entendras pas car celui-ci est (presque) couvert par le bruit des voitures et des bus qui bouchonnent sur la route. Et l’eau, on en parle ? L’eau douce est livrée par camions citernes qui créent encore un peu plus de bouchons dans cette petite route déjà saturée de voiture et de bus. Si tu te lèves assez tôt, tu pourras assister au défilé des citernes devant ton hôtel.

pélicans sur la plage de tulum playa
Pélicans à l’entrée de la route de Tulum Playa

Il y a plein de jolies échoppes au style hippie mais encore une fois elles sont désertes et il n’est pas simple de marcher à pieds le long de la route tellement il y a de véhicules, pas de trottoirs ni de zone aménagée pour les piétons.

faire du shopping à Tulum

Notre hôtel à Tulum Playa


On a dormi 2 nuits à Tulum playa à l’hôtel Punta piedra beach posada. Cet hôtel partage une petite plage avec l’hôtel Azulik, LA star des réseaux sociaux. Et bien, cette plage n’est pas terrible du tout ! Bordée de gros rochers, le courant y était fort et dangereux. On ne s’est pas baigné une seule fois . On a préféré la plage publique Playa paraïso qui est bien plus belle et agréable. La chambre était correcte mais le petit déjeuner insipide. Un cocktail est offert à l’arrivée mais le choix est très restreint, il demandent un supplément pour la plupart des boissons.

plage de l'hôtel punta piedra beach posada
Notre hôtel, Punta Piedra beach posada
regarder l'océan à tulum
La portion de plage de l’hôtel Punta Piedra beach posada et de l’hôtel Azulik : à ma droite, gros rochers on ne peut pas passer, à gauche l’hôtel Azulik, on se fait refouler si on approche trop.

Chaque hôtel possède son petit bout de plage mais ce n’est pas une longue plage discontinue, elles sont séparées par des rochers ou petites falaises ce qui fait que vous ne pouvez pas passer de plage en plage ni d’hôtel en hôtel. On a pu entrer dans le hall de l’hôtel Azulik pour voir la déco intérieure, c’est complètement fou ! Passerelles en bois et jungle entre les couloirs, ce lieu est incroyable…mais hélas hors de prix ! La plage de l’Azulik est commune avec celle de la Punta Piedra beach posada.

On avait ensuite réservé dans un hôtel de Tulum Pueblo pour les 2 nuits suivantes à l’hôtel XCape. Finalement, on a préféré celui-ci car nous étions sur place pour boire un verre et aller manger le soir car c’est au pueblo qu’il y a de l’ambiance. En effet, chaque soir les gens partent de Tulum Playa pour aller au pueblo car les prix sont indécents à Tulum Playa et les restos et bars sont désertés.

hôtel XCape à tulum

Que visiter aux alentours de Tulum ?


La laguna Kaan Luum : pour son eau turquoise et la tranquillité

On avait repéré des photos de cette jolie lagune turquoise avant de partir. Ici, on pose sa serviette sur le ponton de bois, il n’y a pas de plage. La laguna Kaan Luum est une chouette option pour passer un peu de temps dans l’eau loin de la foule. Nous avons aimé le calme, et nous baigner en compagnie des énormes pélicans. Il n’y a pas de restaurant ni de snack sur place, prévois d’amener tes boissons ou un pique-nique.

laguna kaan luum pas loin de Tulum
cénoté sous-marin à la laguna Kaan luum
Un cénoté dans la lagune Kaan Luum

Trop cher le tour dans la réserve de Sian Ka’an ? Alors optez pour Los rapidos à Bacalar

Parmi les « choses incontournables à voir à Tulum », on entend souvent parler de la réserve naturelle de Sian Ka’an et de la balade en lancha dans les mangroves. Le clou de la sortie, la possibilité de flotter le long du chenal, dans une eau turquoise avec un gilet de sauvetage attaché comme une couche-culotte. Cette excursion vous amènera dans la jungle et les lagunes à l’eau lagon. Cette excursion coûte une centaine d’euros par personne si vous choisissez de la réserver par un tour organisé. Tu peux aussi visiter Sian Ka’an par toi-même pour une quarantaine d’euros à 2 en louant directement une lancha (600 pesos) et en payant sur place les frais d’entrée dans la réserve et accès au mirador. Si vous n’avez pas le budget pour cela, voici un endroit où vous pourrez faire exactement la même chose gratuitement et sans aucun touriste à Los rapidos à Bacalar.

En amont de la lagune de Bacalar, un réseau de mangroves et canaux identiques à ceux que l’on peut voir à Sian Ka’an s’étend sur 3 km avant de se jeter dans la lagune de Bacalar. Ce lieu n’est fréquenté que par quelques locaux, on en revenait pas d’avoir trouvé un endroit si incroyable et si peu fréquenté.

Ici, vous pourrez vous laisser porter par le courant sur 3 km (alors qu’à Sian Ka’an la flottaison ne se fait que sur 1 km) et gratuitement ! Des cordes sont tendues d’une berge à l’autre pour se freiner. Si vous voulez davantage de détails sur ce lieu magique, j’ai tout détaillé dans mon article sur la lagune de Bacalar. Il est également possible de louer un kayak et de se balader tout seul jusqu’à la lagune dans ce décor de carte postale.

los rapidos de bacalar

Grimper sur une pyramide maya au site archéologique de Coba


Les ruines mayas de Coba sont situées à 50 km de Tulum en direction de Valladolid (environ 45 min en voiture). Le site comporte une pyramide appelée Nohoch Mul de 42 mètres de haut et d’autres structures et vestiges mayas moins impressionnants disséminés dans la forêt. Nohoch Nul est la plus haute pyramide maya du Yucatan !

L’endroit est très touristique mais une fois que vous vous écartez de la grande pyramide principale, on ne croise plus grand monde. Il y a énormément de monde mais la balade est agréable car les sentiers sont en sous-bois et ombragés. Le site comporte plusieurs sentiers conduisant tous jusqu’à la grande pyramide sur laquelle on peut grimper. La vue en haut est vertigineuse ! Le site s’étend sur environ 5 km de sentiers, il est possible de louer un vélo ou tuk tuk pour se déplacer. Nous l’avons fait à pieds il ne faisait pas trop chaud et l’ensemble du site est ombragé.

Comme sur tous les sites mayas que nous avons visité, il n’y a aucune explication ni documentation sur place, afin d’inciter à faire la visite en payant un guide…au prix fort ! On a bien aimé le site archéologique de Coba car le site se fond dans la forêt et la balade à pieds y est agréable. A 6 km des ruines, tu peux rejoindre le cénoté Choo-Haa dont je parle un peu plus bas.

vue depuis la pyramide maya de Coba

Se baigner dans les cénotés à Tulum


Le cénoté Azul

Même en debut de matinée, c’était déjà bondé ! Mais ce cénoté est incroyable et vaut quand même le coup d’oeil. La partie droite est splendide avec ses rochers plats au fond de l’eau tandis que la partie vert lagon située à gauche est enclavée dans la jungle.

Ce cénoté est à voir mais nous ne nous y sommes pas attardés longtemps en raison de la foule. Si tu veux voir de gros iguanes, prends le petit sentier dans la jungle et grimpe jusqu’aux rochers qui surplombent le cénoté.

baignade au cénoté azul
partie gauche du cénoté Azul

Le cénoté Cristal

Le cénoté Cristal est situé à 3km de Tulum (prendre la direction Felipe Carillo Puerto). La profondeur est de 7m et on ne voit pas le fond ! Des cordes sont tendues en travers du cénoté pour s’agripper. Il y a de nombreux espaces pour poser sa serviette sous la végétation, le coin est très sympa et peu fréquenté.

cénoté cristal à côté de Tulum

Le cénoté Car Wash

Encore un très joli cénoté entouré de végétation, dans le style « étang », et quel drôle de nom pour un cénoté ! Un bébé crocodile habite les parages mais l’eau est tellement claire qu’on le verrait arriver de loin. Les locaux ne s’inquiètent pas du tout en tout cas ! Il y a un petit snack qui vend boissons, glaces et noix de coco au bord de l’eau et il est possible de plonger depuis le toit du snack ! 

Le cénoté Choo-Ha

Pour changer des cénotés aériens, on a voulu tester un cénoté sous-terrain. On accède au cénoté Choo-Ha par un escalier qui descend 30m sous terre. Pas très rassurant tout ça, mais une fois en bas on découvre une grotte tapissée de stalactites. L’eau est froide mais délicieuse. Ce cénoté n’est pas très fréquenté, nous n’avons croisé qu’un seul couple ce jour-là qui venait d’un village situé à 2 km de notre village provençal ! Le monde est petit mais à ce point !

cénoté Choo haa tulum

Nos adresses préférées à Tulum


Pour boire un chocolat chaud maya

C’est à la «  La cocina de Carlos y Jose Itzincab »

Nous avons trouvé cette adresse au hasard. Perdue au milieu des champs ce lieu est tenu par deux frères cuistots. Un bar Starbucks et une partie restaurant qui sert des plats bons et très bien présentés. On a goûté les tacos mais surtout le délicieux chocolat maya qu’un des deux frères vient préparer directement devant toi. Il casse un gros morceau de chocolat maya dans une jarre, ajoute de l’eau puis du miel ou du sucre et touille le tout à plusieurs reprises avec un baton. Le chocolat est servi dans un petit bol en bois. C’est délicieux !

Pour manger healthy pour pas cher

Le petit restaurant Amaranto est une pépite ! Il est situé dans une rue perpendiculaire de l’avenue principale de Tulum Pueblo. Les plats sont très copieux, délicieux et healthy. Contrairement aux nombreux restaurants proposant ce style de cuisine saine à Tulum, ici les prix ne sont pas chers du tout. On y a mangé plusieurs fois et on s’est régalé à chaque fois.

restaurant amarante à tulum
cuisine healthy au restaurant amarante de tulum

Qu’est-ce qu’on a pensé de Tulum ? Malgré le trop-plein de touristes, un air hippie-chic surfait et une exploitation touristique qui tourne autour loin de l’authenticité mexicaine, Tulum est un endroit très agréable pour se détendre et profiter de la plage et des clubs. Il y a beaucoup de choses à voir autour donc c’est une bonne base pour rayonner autour quelques jours.

Vous avez aimé notre article sur ces 4 jours à Tulum ? Partagez-le sur Pinterest !


Retrouve tous mes articles sur notre itinéraire de 2 semaines dans le Yucatan

signature

Abonne-toi à mon blog pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir une notification à chaque nouvel article publié

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Comment créer une association Loi 1901 pour participer à un rallye féminin ?
Tulum : 4 jours sur la Riviera Maya