Une journée sur Lady Musgrave Island #8

 Après en avoir pris plein les yeux dans les Whitsundays Islands, on a continué notre road trip à travers le Queensland en passant par Bowen, la capitale des mangues puis jusqu’à la ville de 1770 (Oui, oui la ville s’appelle 1770, encore en référence à James Cook qui accosta pour la deuxième fois sur la côte australienne en…1770). Au large de 1770, s’étend la partie sud de la Grande Barrière de corail et de nombreuses îles coralliennes. On a donc embarqué pour une journée sur Lady Musgrave, une de ces îles sauvages paradisiaques : du corail magnifique, des tortues en pagaille, le snorkeling à Lady Musgrave a été un des plus beaux que nous ayons fait.

Lors de notre snorkeling sur la grande barrière à Cap Tribulation, on n’avait vu ni tortues ni corail chatoyant, et on voulait replonger une seconde fois sur la Grande barrière de corail. Nous avons hésité entre Great Keppel Island et Lady Musgrave Island. Finalement, les locaux nous ont indiqué que suite au passage du cyclone Debbie, les fonds de Great Keppel étaient encore troubles, on a alors opté pour Lady Musgrave, qui se visite à la journée.

Lady Musgrave est une île protégée car elle constitue un sanctuaire pour des milliers d’oiseaux marins. Elle est entièrement constituée de corail mort accumulé.

Il n’y a aucune infrastructure sur l’île, le seul moyen de s’y rendre et de passer par un tour organisé. C’est vraiment l’île de Robinson Crusoe, déserte, sauvage, seuls des milliers d’oiseaux et des tortues ont pris possession des lieux.


Comment venir sur Lady Musgrave Island ?


Lady Musgrave est accessible par bateau depuis la ville de 1770 uniquement. Le seul moyen de se rendre sur l’île est de réserver un tour. Il y a 2 compagnies, une seule était en fonctionnement lorsque nous y étions.

Au programme de la journée :  la traversée, un goûter en arrivant, une balade explicative sur l’île, un petit tour en bateau à fond de verre et entre 1h30 et 2h de snorkelling au milieu des tortues.

Le trajet dure 3 heures pour se rendre jusqu’à l’île (il semblerait que le temps de trajet soit parfois plus court mais la mer était particulièrement agitée ce jour-là malgré le soleil et le ciel bleu). Attention si vous avez le mal de mer, la traversée est très mouvementée. Tout le monde vomit sur le bateau mais les skippers sont habitués puisqu’une jeune fille est là spécialement pour faire des allers-retours avec des sacs à vomi et des lingettes (super le job d’été…). Bonjour l’ambiance, entre les vomis, les odeurs, le bateau a beau être flambant neuf et tout confort, la traversée a été la pire de ma vie ! Mais le personnel est aux petits soins. N’oubliez pas de prendre des comprimés contre le mal de mer ça remue vraiment…


Que faire sur l’île de Lady Musgrave ?


Découvrir l’habitat de milliers d’oiseaux marins

Une fois arrivé, le guide du bateau nous emmène faire une petite marche commentée sur l’île. Le guide est très sympa et passionné. Il explique comment s’est formée l’île, les espèces d’oiseaux qui y vivent et nous montre leurs terriers de nidification. Il n’y a pas d’eau douce sur l’île, les arbres se sont donc adaptés en laissant leur racines pousser hors de terre pour capter l’eau de pluie. L’écosystème se limite donc aux oiseaux et insectes rampants. Une fois par an, un groupe de bénévoles monte un campement sous les arbres pour nettoyer l’île. Une autonomie totale est nécessaire puisqu’il n’y a aucune infrastructure sur place ni eau douce.

En prendre plein les yeux … sur l’eau

Une fois la nausée partie, on monte sur un petit bateau à fond de verre. Je suis pas très fan de ces tours en bateau car tout défile trop vite mais ça peut être bien pour les personnes ne souhaitant pas mettre la tête sous l’eau. D’ailleurs, il serait vraiment dommage de ne pas s’essayer au masque/tuba à Lady Musgrave !

oiseaux de lady musgrave

et… sous l’eau

Puis le moment que tout le monde attend : le snorkeling dans le lagon de l’île. On se jette à l’eau, et là Whaouuu ! D’énormes tortues sont calmement posées sur les rochers. On tourne la tête, il y en a vraiment partout. On les suit en nageant, elles ne sont pas très farouches puis plongent d’un coup ou remontent respirer.  Les tortues sont partout autour de nous mais le courant est très fort. Un petit zodiac vient nous aider à revenir lorsque l’on s’éloigne trop.

tortue qui nage
nager avec des tortues à lady musgrave

Voir des dauphins et un magnifique coucher de soleil

Un lunch est servi sur le bateau après le snorkelling puis la traversée retour se fait de manière à arriver avant la marée basse à 1770.Des bancs de dauphins suivent le bateau tout le long de la traversée retour. So magic !

Nous sommes partis un peu tard de l’île et le bateau est resté enlisé dans la baie de 1770. Une voiture amphibie est venue nous chercher. On a passé une superbe journée, avec un retour épique où le pilote de la voiture amphibie accélérait comme un fou sur les bancs de sable au milieu de l’eau pour faire rire les gens.

sunset lady musgrave

On quitte 1170 pour rejoindre Rainbow beach, l’immense dune de sable qui fait face à Fraser island.

Retrouve tous nos articles sur notre road trip en Australie.

signature

Abonne-toi à mon blog pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir une notification à chaque nouvel article publié

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Les îles Whitsundays : une journée au paradis #6
Une journée sur Lady Musgrave Island #8