Roadtrip dans l’Ouest américain : Yellowstone & parcs de l’Utah

Roadtrip dans l’Ouest américain
Yellowstone & parcs de l’Utah

Mois d’août 2018.

C’est parti pour 2 semaines de roadtrip aux USA. Notre itinéraire dans l’Ouest américain
vous permettra de découvrir le parc du Yellowstone et de magnifiques parcs de l’Ouest en 2 semaines.
Découvrir le Yellowstone était pour moi un rêve. Les phénomènes géothermiques approchés lors de
notre voyage en Islande m’ont fasciné et le Yellowstone semblait plein de promesses.

Notre itinéraire en détails

Cet itinéraire compte 15 jours sur place. Arrivés à Los Angeles, nous avons pris un vol intérieur jusqu’à Salt Lake City, loué un 4X4 avant de prendre la route vers Yellowstone. 

 Chaque étape a été minutieusement préparée ce qui nous a permis de ne pas perdre de temps sur place à organiser nos visites et les trajets. Avant de partir,  nous avions préparé notre propre roadbook contenant pour chaque étape tous les plans des parcs, les coordonnées gps des randos etc. Vous pouvez les retrouver dans les articles dédiés à chaque étape ou sur le site Roadtrippin.

Nous sommes partis au mois d’août 2018, aka LA HAUTE saison. Chaque hébergement a donc été réservé à l’avance afin d’être au plus près ou proche des parcs et encore une fois ne pas perdre trop de temps sur place pour en profiter un maximum.

Voici la description de notre itinéraire jour par jour. Retrouvez chaque étape dans un article plus détaillé !

Enjoy ! 

Pinitrésumé de notre itinéraire de 2 semaines dans l'ouest américain et au Yellowstone
Pinitcarte-itinéraire-ouest-usa

Jour 1 : Los Angeles

Arrivés dans l’après midi à Los Angeles, nous sommes allés sur la jetée de Santa Monica. Fête foraine, vendeurs ambulants et coucher de soleil. On est à LA !

Nuit à Los Angeles : Motel Super8 by Windham proche de l’aéroport 


Jour 2 : Route vers Yellowstone

On s’est envolés très tôt pour Salt Lake City avec la compagnie Delta. Nous avons récupéré le 4X4 de location puis fait des courses avant de prendre la route pour le parc du Yellowstone. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi à West Yellowstone.

Nuit à West Yellowstone : Cabin au camping KOA 


Jour 3, 4 & 6 : Yellowstone

3 jours au Yellowstone. Nous avons dormi à West Yellowstone le premier soir, à Gardiner le deuxième soir et à Tower Roosevelt au sein du parc le troisième soir. Grâce à un choix judicieux des hébergements, nous avons pu voir tous les sites principaux et fait quelques randos en dehors des sentiers les plus fréquentés.

Nuit n°1 à Gardiner : Cabin réservée sur Air Bnb
Nuit n°2 à Tower Roosevelt : Cabin au Roosevelt Lodge

Nuit n°3 à Old Faifhful : Hôtel Old faifhful Inn


Jour 6 : Antelope Island & Salt lake city

Nous avons fait la route retour vers Salt Lake City. Peu avant d’arriver, une jolie halte dans le petit parc d’état d’Antelope Island où nous avons découvert le Grand lac salé et ses paysages pelés. Arrivés dans l’après-midi à Salt Lake City, nous avons découvert les monuments mormons et flâné dans le centre ville

Nuit à Salt Lake City : Motel The metropolitan Inn à 20 min à pieds de Temple Square

Pinitbuffalo point à antelope island state park
Pinitrue de salt lake city
Pinittemple square mormon

Jour 7 : Capitol Reef

La journée la plus chaude de tout le voyage. Capitol Reef est très peu fréquenté. Nous avons adoré ce parc, parcourir les pistes rouges cabossées et faire un pique-nique seuls au bord d’un immense canyon. La chaleur ne nous a pas permis de faire de randonnée mais la scenic drive et la région de Fruita sont absolument à ne pas louper !

Nuit à Torrey au Capital Reef Resort. L’environnement de cet hôtel est juste extraordinaire !

Pinitpiste à capitole ree
Pinitcanyon-capitol-reef

Jour 8 : Scenic drive jusqu’à Bryce canyon

La route N12 longue de 113 km offre des vues spectaculaires sur le Grand staircase Escalante National Park. Nous avons mis une matinée pour la parcourir avec de nombreux arrêts photo et en nous arrêtant faire une randonnée vers un slot canyon. Nous sommes arrivés à Bryce canyon en milieu d’après-midi. Nous avons fait une petite balade vers Mossy Cave puis le Queen’s garden Trail/navajo loop à l’intérieur de Bryce. Le coucher de soleil à Bryce vaut le détour mais bien choisir son point de vue ! Le timing était parfait.

Nuit à Tropic :  Motel America Best value Inn & Red lodges

Pinitvue sur Bryce Canyon
Pinitarche à Bryce canyon
Pinitvue depuis la route N12 sur le grand staircase escalante

Jour 9 : Grand canyon (Rive nord)

Le matin, nous avons fait la rando de Willis Creek, pas très loin de Bryce. Joli slot canyon où certaines portions sont constituées de roche zébrée et où nous n’avons croisé personne !

L’après-midi, nous voulions explorer Antelope canyon en kayak sur le lac Powell. La météo a eu raison de nos plans, l’orage a commencé à gronder donc nous avons décidé de rouler jusqu’à la rive nord du Grand canyon, sous le déluge ! Une fois arrivés, le temps s’est dégagé et nous avons pu profiter du Grand Canyon quasiment tout seuls ! Nous avons rejoint Page dans la soirée.

Nuit à Page : Hotel Hyatt place. Superbe hôtel design Petit déjeuner varié et copieux Jolie vue depuis la chambre et la piscine

Pinitroche zébrée de willis creek slot canyon
Pinitvue de la rive nord du grand canyon

Jour 10 : Lac Powell et alentours

Journée repos au lac Powell. Nous avons fait un pique-nique au bord de l’eau puis visité Horseshoe bend.

Nuit à Page : Hotel Hyatt placeSuperbe hôtel design Petit déjeuner varié et copieux Jolie vue depuis la chambre et la piscine

Pinitvue depuis antelope marina au lac powell
Pinitvue depuis horseshoe bend

Jour 11 : Monument Valley

Depuis Page, nous avons roulé jusqu’à Monument Valley mais avons continué directement vers la Valley of the Gods et le Gooseneck stase Park pour visiter Monument Valley en fin d’après-midi lorsque les couleurs sont plus jolies. Nous avons eu un vrai coup de coeur pour la piste de Valley of the Gods, aussi longue que celle de Monument valley mais déserte. Un incroyable point de vue est situé pas très loin, à Muley point, au bout d’une piste qui grimpe pas mal. De là-haut, on a une vue à 360° sur  Gooseneck State park et Monument Valley.

Nuit à Monument Valley :  Caravane réservée sur Air Bnb face aux buttes

Pinitvue depuis la piste moki Duguay
Pinitvue depuis Muley point
Pinitcontempler monument valley au coucher du soleil

Jour 12 : Grand Canyon (rive sud)

Journée au Grand canyon, côté rive sud cette fois-ci ! Nous avons parcouru la Desert View drive, puis emprunté les nombreux sentiers entre les différents points de vue qui bordent le Grand canyon. Le coucher de soleil à Hopi point était fabuleux, avec vue sur le Colorado en contrebas. 

Nuit au Grand canyon : Madwik Lodge dans l’enceinte du parc du Grand canyon

Pinitvue du grand canyon
Pinitsunset a hopi point au Grand Canyon
Pinitmarcher au bord du grand canyon

Jour 13 : Las Vegas

Pinitpanneau Las Vegas

Matinée de route pour rejoindre Las Vegas. Nous nous sommes baladés sur le strip en début d’après-midi puis avons rejoint la piscine de l’hôtel. Soirée sur le strip ! 

Nuit à Las Vegas :  Hôtel JW Mariott Resort & spa (au calme en dehors du strip)

Jour 14 & 15 : Los Angeles

Retour à Los Angeles ! Nous avons bien aimé Venice et ses passants déjantés ! Les canaux de Venice et la rue Abbot Kinney sont vraiment sympas ! Beverly Hills ne nous a pas plus emballé que que ça et Hollywood encore moins ! 

Nous avions réservé un appartement sur Airb bnb à Marina Del Rey, la marina de Los Angeles situé après Venice. L’endroit est très joli, des petites maisons colorées, des pontons de bois, des fleurs et la plage… 

Nuit vers Venice : Appartement Air Bnb à Marina Del Rey. Très bien situé à 20min en trottinette électrique de Venice (ou 30min à pieds)

Pinitfaçade street art à Venice beach
Pinitétoile sur le walk of fame à Hollywood
Pinitbasketteurs à venice beach

Informations pratiques

Budget

Ce voyage a été organisé par nos soins, en indépendants et sans agence de voyage. Concernant notre façon de voyager, nous de fixons pas de budget au départ mais essayons de payer les billets d’avion le moins cher possible (mais on se serait bien passé de l’escale à Toronto cette fois-ci…). Concernant les hébergements, nous avons privilégié au maximum de loger dans des lodges ou hôtels à l’intérieur des parcs nationaux afin d’être sur place tôt le matin et tard le soir pour profiter des couchers de soleil. Nous ne sommes pas adeptes du camping, mais les coûts auraient été moindres en camping. Les supermarchés Walmart sont très bien achalandés pour tout ce qui est matériel de camping et à bas prix. 

Véhicule : 4×4 + hôtels ou Camping-car ?

Nous avons au départ regardé les campervans car nous avions adoré dormir dans un van en Australie et le sentiment de liberté que cela procure. Mais aux USA, il y a très peu de loueurs de petits campervans hormis sur la côte californienne. Pour l’itinéraire que nous voulions faire, le seul choix possible était de louer un camping car dont le coût était astronomique ! Les prix débutaient à 2000 $ pour 2 semaines, sans kilométrage inclus ni assurances ! A cela, il faut ajouter les frais de camping/emplacement RV dans chaque parc.
Au fur et à mesure de la construction de l’itinéraire, on s’est rendus compte que finalement le camping car n’auraient pas été une bonne idée car nous souhaitions emprunter quelques pistes (Valley drive à Monument Valley, Alstrom Point au Lac Powell, pistes de Capitol Reef…). Donc nous avons finalement loué un 4×4 chez le loueur RENTACAR. Aucun problème à signaler, prise et retour du véhicule très rapide. Les américains conduisent prudemment, ne roulent pas trop vite.

Repas

Nous avons mangé au restaurant le soir la plupart du temps, évité les fast-food et fait des courses pour les piques-nique du midi dans les supermarchés. Etant intolérante au gluten, je n’ai eu aucune problème pour bien manger à Los Angeles et dans les restaurants des lodges des parcs nationaux visités proposaient des versions de pain ou burgers sans gluten ! 

Concernant les pourboires aux USA, la façon de faire de certains restaurateurs sont un peu déplacées. Les français ont la mauvaise réputation de ne pas laisser de pourboire. Aux USA, les serveurs sont rémunérés par un salaire fixe peu élevé et le complément par les « tips ». Donc votre serveur va se démener pour que tout soit parfait. Il va venir vous demander 10 fois si votre frite est bonne et vous resservir du café 5 fois. Avec le sourire of course ! Lorsque la note arrive, certains entourent carrément le montant du pourboire voulu (minimum 20%) ou la mention « obligatoire » ou « non inclus » sur le ticket au cas où on ne laisseraient rien et peuvent se montrer très insistants alors qu’au départ on ne comprenait pas comment cela fonctionnait. Certains vous prennent la carte bancaire, encaissent le montant du repas. Puis ils vous ramènent la carte et le ticket sur lequel vous inscrivez le montant de Tip que vous souhaitez laisser. Parfois, on ne revoyait pas le serveur, du coup on ne savait pas combien allait être prélevé sur la carte… 

Logements

Concernant le choix de nos hôtels, nous prenons systématiquement des chambres avec salle de bain privée à part de rares cas où nous n’avons rien trouvé d’autre car nous avons préparé ce voyage au mois de juin/juillet pour un départ mi-août. Il y avait des logements moins chers au moment où nous avons fait nos réservations mais pour nous le charme et le lieux de l’hébergement font aussi partie du voyage. On a mixé motels (2 nuits), cabin réservées sur Airbnb (4 nuits) et hôtels/lodges dans les parcs nationaux.

 On a lu à de nombreuses reprises qu’il serait impossible de se loger au Yellowstone si on ne s’y prenait pas au moins un an à l’avance, idem au Grand Canyon. Cela s’est avéré inexact, nous avons trouvé des chambres ou des cabin à des prix corrects dans le Yellowstone et dans le parc du Grand Canyon à peine 3 semaines avant notre départ. Il y a des annulations quotidiennes sur la centrale de réservation Xanterra qui gère les hébergements des parcs, il suffit de revenir voir souvent sur le site. 

Dépenses diverses

Nous avons payé la quasi-totalité de nos dépenses avec la carte Revolut (retrouvez l’article ici), ce qui nous a permis de ne pas payer de frais bancaire ni de frais de change.

A partir de 3 parcs nationaux visités, il est intéressant d’acheter la carte America the Beautiful qui coûte 80$ et est valable dans tous les parcs nationaux américains pour une voiture de 4 personnes pendant 1 an. Elle est nominative et à chaque poste d’entrée, une pièce d’identité est demandée.

Nous avons acheté une carte SIM incluant appels, sms/mms et internet illimités sur Amazon avant de partir. Nous l’avons payé 40$.

Trucs & astuces de vadrouilleurs

Lors de nos road trip , nous utilisons l’application WIPOLO. On transfère tous nos mails de réservation, cartes etc vers l’application qui organise tout ça en fonction des dates. Cela permet de centraliser tous les documents de voyage hors ligne et les avoir sur soi en permanence. Concernant les vols, l’application donne également les portes d’embarquement en temps réél etc.

Cela fait quelques années, que nous utilisons aussi l’application MY ATLAS. Cette application permet de tenir un carnet de voyage en live et de partager le lien à qui l’on souhaite. Cela nous permet de donner des nouvelles à nos proches et de partager quelques photos. L’interface est très simple et tout peut être rédigé hors ligne et synchronisé ensuite dès que l’on a un accès internet. En général, nous préparons un carnet pour les proches et un carnet « privé » qui nous sert de roadbook sur place où nous rentrons toutes les infos concernant chaque étape, les détails des randos à faire, les horaires des sites etc. C »est notre roadbook version digitale et on ne peut plus s’en passer ! Depuis peu, le site propose des itinéraires tout prêts inspirés des carnets de voyage des utilisateurs. Cela peut servir d’inspiration et ils sont modifiables.

Pour chaque roadtrip, nous préparons également une playlist histoire de se mettre dans l’ambiance. Cette fois, on a écouté Johnny Cash, Queen etc Quel bonheur de se replonger dans l’atmosphère du voyage dès que l’on réétend plus tard certains morceaux !

Nos impressions

Ce n’était pas notre premier roadtrip puisque nous avons déjà parcouru la côte Est de l’Australie, l’Afrique du Sud, Bali, le Maroc, la Crète et d’autres encore. Nous avons été émerveillés par les paysages traversés lors de ce roadtrip dans l’Ouest américain. Nous sommes revenus épuisés car nous avons énormément marché mais la beauté des paysages fait que l’on a toujours envie d’en voir plus !

La partie du voyage la plus fatigante a été au Yellowstone. Il y a énormément de sentiers, passerelles de bois pour découvrir les phénomènes géothermiques. On marche sans se rendre compte des distances mais en fin de journée nous avions parcouru entre 15 et 20 km à pieds chaque jour ! Ajoutez quelques balades en dehors des zones trop touristiques et vous ressortez du Yellowstone avec des jambes en bois !

Il y a eu certaines grosses étapes de route mais nous avons essayé de rouler tôt le matin pour arriver en début d’après-midi. Nous faisions les randos le matin tôt avant de partir ou en fin de journée afin d’éviter la chaleur. Le timing pour chaque parc était bien à condition de très bien préparer à l’avance ce que vous souhaitez faire. Les pistes sont souvent mal indiquées, les slot canyons pas faciles à trouver… mais c’est toujours dans ces lieux hors circuits touristiques que nous avons eu les plus belles surprises. Certains lieux comme Horseshoe bend sont littéralement envahis de touristes. C’était risqué de s’approcher au bord faire des photos tellement tout le monde se poussait au bord du précipice, mention spéciale aux chinois ! A Monument Valley, le nombre de groupes de touristes en bus est impressionnant, ce qui nous a laissé un goût un peu amer du lieu auquel nous avons préféré Valley of the Gods, où nous étions seuls.

Je craignais la chaleur au mois d’aout mais finalement c’était très supportable, nous avons passé les 3/4 du voyage à 2000m d’altitude.

Si c’était à refaire

 Si nous avions eu plus de jours sur place, nous aurions intercalé quelques journées de repos par-ci par-là, notamment après le Yellowstone.

Nous aurions dû choisir un vol sans escale à TORONTO. Nous partions de Marseille, avons eu une escale à Paris puis à Toronto. Et nous sommes repartis à Salt Lake City le lendemain de notre arrivée à LA ! Beaucoup d’escales qui font que nous avons perdu 2 jours… Si c’était à refaire, peut être passer quelques jours à LA avant de partir au Yellowstone. Nous avons tout organisé 1 mois avant notre départ, et avons articulé l’itinéraire autour des dates d’hébergement que nous avions trouvé encore disponibles au Yellowstone. Nous avons eu de la chance, mais ce n’était pas de tout repos !

La bienveillance et la gentillesse des américains rendent le voyage facile et sans stress. Nous sommes rentrés avec des étoiles pleins les yeux, avons profité de chaque moment et chaque coucher de soleil dans des endroits tous plus beaux les uns que les autres. 

Pinitbaignade à mossy cave

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Pinitads
signature

Inscris-toi pour ne manquer aucun article !

Renseigne ton adresse e-mail pour recevoir ma newsletter

Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No Comments Yet.

Inscris toi pour être informé des nouveaux articles !

Précédent
Balade le nez en l’air dans Toronto
Roadtrip dans l’Ouest américain : Yellowstone & parcs de l’Utah